L'ombre de Léonard

20/12/2020

Salaï n’a jamais été considéré comme un bon peintre ou un élève talentueux de Léonardo da Vinci. Pourtant sa cote monte d’une façon incroyable. Sa Madeleine Pénitente, estimée entre 100 et 150 000 $,  s’est vue adjugée pour 1 700 000 $.

Pourquoi un tel engouement ? Pourquoi ne pas envisager une attribution au maître Toscan ?

Il existe un parcours assez classique pour ce. 

Cristina Geddo, en toute bonne foi, délivrera  un certificat léonardesque, un visa d’entrée dans le cercle restreint du peintre le plus cher du monde. Puis les choses lui échapperont car il s’agit d’une histoire de gros sous. 

On laissera le tableau au repos pendant quelques années,  le temps de laisser le marché s’habituer à cette proximité. Ensuite, il existera toujours un commissaire priseur, un conservateur de musée,  un attributionniste et un marché en ébullition  pour une lecture vincienne de cette  Madeleine ou Saint Jérôme, ou …